gaz § sécurité

        GAZ & SÉCURITÉ

L’utilisation du gaz dans les habitations est aujourd’hui extrêmement sécurisé, qu’il soit de ville (gaz naturel) , en citerne (butane ou propane) ou en bouteille , le gaz est une source d’énergie qu’il ne faut plus craindre. Si les accidents dus au gaz sont spectaculaires et souvent médiatisés, ils sont rares, ne représentent qu’un faible pourcentage des accidents domestiques ; ils sont souvent dus à des vieilles installations mal entretenues ne répondant plus aux normes de sécurité, dues aux négligences des utilisateurs. …
Il est important de se soucier de la mise aux normes de son installation gaz, particulièrement si elle est neuve ou si elle a subi des modifications, c’est une garantie de sécurité, de confort, et d’économie ; cependant quand les normes évoluent et que vous ne réalisez aucune modification, aucune loi ne vous oblige à mettre votre installation en conformité.


Le bon sens vous incite à observer les points importants suivants :


• Le raccordement de votre cuisinière , de votre plaque de cuisson , de votre chauffage ….. doit être en tube souple avec embout à visser ou en tube rigide en cuivre.

 
• La date de validation de votre tuyau souple ne doit pas être dépassée.


• Les grilles de ventilation (haute et basse) dans la pièce où se trouvent vos appareils de gaz ne doivent pas être obstruées.


• Le robinet de gaz de votre cuisinière ou de votre plaque doit être de type ROAI (robinet de sécurité gaz à obturation automatique intégrée).


Il est muni d'un obturateur de sécurité interrompant automatiquement le passage du gaz en cas de débit subitement élevé (débranchement ou sectionnement du tuyau flexible).


• Votre chauffe-eau ou votre chaudière doit comporter un organe de sécurité de détection du CO (monoxyde de carbone) .


• Votre chauffe-eau ou votre chaudière doit comporter un organe de sécurité de détection du CO (monoxyde de carbone) .


• Les chauffe-eaux et les chaudières à ventouse ont l’ avantage de fonctionner en circuit étanche, c’est à dire qu’ils puisent l’air pour la combustion à l’extérieur et y rejettent également, par le biais du double conduit d’évacuation, les gaz brûlés. Cela évite le risque de dispersion des gaz brûlés dans la pièce.


• Les plaques de cuisson et matériel de chauffage  utilisant un thermocouple ont l’avantage de couper l’alimentation de gaz si un courant d’air venait à éteindre la flamme.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site